Lancedragon.fr - accueil >>> Les articles


   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 








Bragelonne fête ses 10 ans




Et oui, "Bragelonne" a fêté ses 10 ans. Une aventure entre copains qui devient une véritable entreprise de passionnés. Il fallait oser, ils y ont cru, ils l'ont fait... "Bragelonne", c’est aujourd’hui le plus grand éditeur francophone de littératures de l’imaginaire, avec plus de 200 auteurs, 500 titres en grand format, 250 titres en poche et 5 millions d’ouvrages vendus. Pas mal, non ?
Alors pour fêter leurs 10 ans, ils ont mis les petits plats dans les grands (au sens propre comme au figuré...). Champagne, petits fours et 400 invités pour en profiter (je ne les ai pas comptés, mais je ne dois pas être loin de la vérité).



Et votre humble serviteur y était, fier de représenter la communauté Dragonlance. Merci à César pour cette invitation. Et pour couronner le tout, je ne pouvais trouver meilleur hébergement que chez Nicole Mallé. Cela restera pour moi une soirée inoubliable !!!


Vendredi 19 novembre 2010.

15h00. Gare d'Angoulême.
Après m'être levé à 5h00 pour bosser, je sors du boulot pour me précipiter à la gare... Direction Paris... et l'évènement people du siècle (euh, de l'année... hummm... de la semaine... Oups, de MA vie !) Deux heures de sommeil récupérés dans le train, c'est toujours cela de gagner... La soirée s'annonçait aussi longue que la nuit serait courte...

17h30. Gare Montparnasse, Paris.
Je m'engouffre dans le métro. A une heure de pointe, c'est le bain de foule assuré, mais deux métros plus loin, me voilà, en avance, devant le lieu de la fête. Deux vigiles à l'entrée, une foule déjà conséquente et me voilà dans l'antre de Bragelonne.






une soirée pas comme les autres...

Quand on ne connaît personne, la première approche est un peu effrayante mais, comme à l'habitude, je suis sauvé par... César. Et oui, toujours aussi occupé, mais disponible autant qu'il le peut...
Une discussion avec un ancien stagiaire permet de connaître mieux le fonctionnement de la maison. Tous sont passionnés et passionnants. Aucun snobisme, beaucoup de fierté de travailler pour les autres... L'ambiance est telle que je l'espérais.
Je suis vraiment heureux que César m'ait présenté François et Marine, administrateur et modératrice de "terrygoodkind.fr". Compagnons dans la vie et aussi passionnés l'un que l'autre, pouvoir parler de nos travaux, nos projets, nos désillusions, parfois, nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes et nos fans. Merci à eux...
Et c'est alors qu'il est apparu, sorti de nulle part, celui que j'attendais... Enfin, après de longues années à discuter par mails interposés, Nicolas se présentait à moi... Ah oui, pour certains d'entre vous, cela ne signifie rien... Si je vous dit... Morcar. Autant vous dire qu'on ne s'est pas quitté de la soirée...


Les verres ? Juste du jus d'orange... Euh... quoi que !
Nous avons passé une soirée à discuter, donc forcément, nous avions soifs...

Un des grands patrons, le directeur éditorial de Bragelonne fait son discours. Stéphane Marsan est un véritable passionné (vous en trouverez un exemple sur ce post).


Aidé d'Alain Nevant, très fort pour faire taire la foule trop bruyante, Stéphane remercie tous ceux qui les ont aidé à faire de la maison ce qu'elle ait. Partis de rien, soutenus juste par leurs idées, leurs convictions et leur passion, six amis ont décidés de faire éditer ce qu'ils aimaient (la fantasy et la science-fiction en premier). Belle réussite.

C'est enfin l'heure de la visite des locaux. Normalement interdite, César nous donne des consignes très strictes. Photos permises mais on ne touche à rien et on ne s'éloigne pas du groupe. Nous sommes une quinzaine de fans à suivre César et je me rends compte à quel point nous sommes privilégiés d'entrer au sein même de la maison d'édition. Découvrir de quelle façon les 45 personnes travaillent, savoir que certains passent des nuits à faire des cauchemars sous la pression qu'ils s'infligent pour réussir à faire plaisir au plus grand nombre d'entre nous.
Je pense notamment à Leslie Palant, sans qui cette fête ne serait pas ce qu'elle ait... Souhaitons-lui beaucoup de repos, maintenant .

De retour dans la salle, nous rencontrons Alain Nevant (à gauche sur la photo), qui reconnaît immédiatement nos pseudos.



Il semble connaître nos sites. Nicolas, qui a eu l'occasion de discuter avec lui plus tard dans la soirée, me l'a confirmé. On ne peut qu'en être fier...

Enfin, pour moi, c'est l'occasion de rencontrer en chair et en os à Stéphane Marsan. Notre conversation a été brève mais j'avais à coeur de le remercier pour tout ce qu'il avait fait pour la fantasy, et pour Dragonlance en particulier.

Une rencontre également furtive avec Isabelle Troin, femme pleine d'énergie courant dans tous les sens et la soirée touchait à sa fin pour moi.

Déjà plus de quatre heures que je suis là et j'ai le sentiment d'être juste arrivé.
Quelques regrets : ne pas avoir vu Anne-Virginie Tarall, ne pas avoir discuter avec Isabelle Varange, dont je sais qu'elle a lu tout ce qui se faisait en matière de "Dragonlance" et des "Royaumes Oubliés". Dommage également que j'ai quitté Nicolas avant sa longue conversation avec Alain Nevant, qui semblait fort intéressante.

Mais cette soirée n'était pas terminée pour moi...

23h30. 10ème arrondissement
Il s'agit pour moi de prendre métro et bus direction Vitry/Seine chez Nicole Mallé.
Des étoiles plein les yeux, je sais que le sommeil va être difficile à trouver cette nuit.

1h00. Vitry/Seine
Bon, alors là, bien sûr... Nicole est un peu du genre bavarde (qui a dit que moi aussi ? ). Après quelques cafés, à 2h30, j'ai décidé qu'il était temps de dormir un peu. Trois heures de sommeil, c'est toujours trop court, mais il faut bien rentrer...

Samedi 20 novembre 2010.

10h30. Gare d'Angoulême.
Bien sûr, le train a 30 minutes de retard, mais surtout, il pleut... Oui, ça sent la morosité... Après une soirée si intense, tout paraît fade pendant quelques temps. Alors je garde l'espoir de renouveler ce genre de rencontres et je repars dans le quotidien avec entrain... Cela vaut vraiment le coup d'être vécu...

Merci à César pour l'invitation.
Merci à François et Marine pour leur passionnante conversation. (Leur soirée)
Merci à Nicolas pour cette rencontre à la hauteur de mes espérances. (Sa soirée)
Merci à Nicole pour l'hébergement et sa conversation toujours intéressante.
Merci à Bragelonne pour tout le reste.

Venez discuter de cette soirée sur le forum